Bourgesport2
Championnat
3
2
26 avril 2015 15:00
  • Ensoleillé
  • Sec
  • Faible
stade des Grands Beauregards
Gazon synthétique
15:00 - 26 avril 2015
NC
NC
NC

Une défaite de trop

qui sonne le glas de nos ambitions...

Les derniers espoirs d'accession en 1 D se sont envolés hier avec cette nouvelle défaite 3-2 sur la pelouse d'une équipe renforcée qui jouait son maintien sur ce match. Nos Sang et Or ont manqué de sérénité, de constance et de réussite sur ce match qui reflète assez bien notre saison...

Aux Portugais de Bourges (Stade des Beauregards). Temps couvert. Faible assistance. Les Portugais battent l'EV 3-2. Buts Portugais : 28e, 79e, 85e ; EV : Robin (62e), Lakouissi (69e).

EV : M. Bourdier, V. Danchot, R. Lakouissi, I. Assani, S. Diagne, N. Alves (cap), K. Mansour, M. Assani, T. Aissaoui, M. Dambelé, M. Robin. Entrés en jeu : N. Rémie (43e), R. Hadfi (46e). Blessés : R. Aït Slimane, D. Alves, R. Cieksewski, G. Marinet. Absents : C. Saulnier et B. Baudoin + C. Moze (dirigeant). Staff : R. Tauzin, J-M Robin, T. Constancy.

                                                                     
Les Portugais de Bourges ne veulent pas descendre. C'est la raison pour laquelle ils alignaient notamment Nassli Mze et Julien Blanloeil qui sont pratiquement leurs deux meilleurs joueurs de PH (équipe de PH qui n'a plus rien à craindre ni à espérer).

Après une bonne entame sang et or, les locaux prenaient la direction du jeu. Blanloeil et le petit milieu excentré (couloir droit) nous faisaient mal dans le mouvement et dans la percussion. Tout ce qui nous manquait en somme à nous, sur le plan offensif...

Assez logiquement, c'est sur corner que Blanloeil ouvrait le score de la tête, à la demi-heure de jeu.

Côté visiteur, la dernière passe ou le dernier appel ou la dernière touche ne nous permettaient pas de nous mettre réellement en position de marquer.

L'avantage aux locaux était donc plutôt justifié et logique et la mi-temps était sifflée dans une relative confusion arbitrale notamment après une charge de Souley, avec le coude, sur Blanloeil (sonné et évacué à la pause) et une petite échauffourée impliquant Rayou...

A la pause, retour au calme... Et la seconde période démarrait dans de meilleures conditions. Les Sang et Or combinaient mieux et inscrivaient deux buts coup sur coup juste après l'heure de jeu sur des positionnements litigieux (hors-jeu, pas hors-jeu ?). Toujours est-il que Martin, servi par Tarik, égalisait puis Rayan, décalé côté droit, lobait le portier local et donnait l'avantage aux siens (2-1 pour l'EV, 69e).

Trop branchés sur courant alternatif, au lieu de cadenasser défensivement et de faire circuler le ballon, entre duels perdus, ballons perdus et mauvais positionnements, les Sang et Or s'exposaient. Après une chaude alerte, la seconde était la bonne et le petit "7" des Portugais, après un bon appel, était décalé dans la surface églantière et ne laissait aucune chance à "Médé" (2-2, 79e).

Radou, mis sur orbite par Moussa, plein axe, ratait alors le cadre de quelques centimètres sur une grosse balle de 3-2... (81e).

Au lieu de ça, les Sang et Or retombaient dans leurs travers et, suite à une perte de balle de Malick, Valentin se précipitait sur un ballon aérien qu'il jouait de manière acrobatique. Le contact était sanctionné d'un penalty, penalty converti. La joie collective locale était un signe de leur grande volonté de gagner ce match de la survie.

La poussée visiteuse dans les dernières minutes, notamment avec un coup-franc de Souley à un gros mètre de la lucarne, restait stérile.

Trop d'inconstance, trop d'errements défensifs, un bloc-équipe trop fissuré expliquent cette nouvelle défaite qui ne permet plus d'espérer encore la montée.

Après le match, joueurs et staff pouvaient nous réconforter qu'on avait une belle équipe. Sauf accident, les deux clubs de Mehun vont regagner l'élite départementale, suivis par Marmagne.

Les Sang et Or, quant à eux, ont pu vérifier cette saison qu'une somme d'individualités ne fait pas forcément une bonne équipe. Sans harmonie et sans cohésion (psychologique, mentale, tactique), sans affinités et sans complémentarités, on n'obtient pas un collectif et sans collectif, on gagne difficilement même face à des équipes potentiellement inférieures...

Je ne pense pas que l'assiduité à l'entraînement, bien qu'irrégulière, aura été l'élément essentiel de notre échec car je pense, après en avoir discuté avec la grande majorité de nos adversaires, qu'on fait partie des équipes de la poule qui se sont le plus entraînées, peut-être même celle qui s'est le plus entraînée...

Ce n'est pas non plus en utilisant plus de 40 joueurs différents depuis le début de saison qu'on détache un collectif stable et homogène.

Reste à finir la saison dans la dignité, le respect et l'honneur avec un ultime petit challenge : pas de forfait, le moins de cartons possibles et la défense de notre quatrième place.

 

R.T

HOMME DU MATCH

  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC

STATS éQUIPE

6 Derniers matchs

G N G G G G

Répartition des buts

53 buts marqués
40 buts encaissés

Graphique des victoires

DERNIERS MATCHS

CLASSEMENTS

Aucun contenu n'a été publié ici.

gardiens
défenseurs
milieux
attaquants

RENDEZ-VOUS

NC
NC

LIEU DU MATCH

Commentaires

POUR SE PROCURER LE LIVRE DES 80 ANS...

Pour se procurer ce beau livre de plus de 210 pages, dont plus de 80 photos, au prix de 15 €, vous pouvez contacter Sylvie Martin au secrétariat, 0248710819 ou bien Renaud Tauzin au 0663928104.

Les personnes qui ont réservé et réglé le livre mais qui n'ont pas encore pu le retirer sont également priées de rentrer en contact avec Sylvie ou Renaud.

Merci et bonne lecture à tous.



DÉCÈS DE GILLES TAILLANDIER

Nous venons d'apprendre le décès de Gilles TAILLANDIER (semaine du 20 au 27/09/15) qui a été longtemps Dirigeant à l'EGLANTINE . 

Que la famille accepte nos plus sincères condoléances ...