EGLANTINE VIERZON FOOTBALL : site officiel du club de foot de VIERZON - footeo

Jeunes Mehun1 - EV1

Article rédigé par Renaud TAUZIN

Photos Renaud TAUZIN

 

APRES MATCH MEHUN/ EV 2-2

Après deux larges succès consécutifs à Aubigny (6-1) et contre Trouy 2 (5-0), on savait que ce court déplacement à Mehun serait une autre paire de manches bien que l’équipe locale disputait là son premier match officiel de la saison.

On connaît bien cette équipe de Mehun qui joue sur ses qualités, essentiellement défensives, avec beaucoup de solidarité et d’engagement physique ainsi que quatre ou cinq individualités.


Michaël fait un appel pour réclamer

 

une touche dans les pieds

Le groupe Sang et Or :

 

Simao dans les buts/ Valentin à gauche (puis à droite), Corentin à gauche, Edouard dans l’axe et Baptiste décroché/ Florian (cap) devant la défense en seul récupérateur/ Michaël et Ghalil devant lui, entre l’axe et le côté/ Ahmet en 10/ Laurent et Hasni devant. Sur le banc : Himad et Morgan. 13 joueurs seulement car Julien avait été cédé en U 17 en dernière minute…

 

Le film du match sang et or :

Les vingt cinq premières minutes étaient clairement à l’avantage des Mehunois qui gagnaient tous les duels face à des Sang et Or trop timorés et trop bas sur le terrain. Même s’ils ne se créaient pas de grosses situations de but, les locaux dominaient clairement territorialement et dans la possession face à des Eglantiers déficients dans la récupération du ballon. D’ailleurs, à la perte du ballon, Florian était un peu trop isolé dans ce rôle, pas assez aidé par Ghalil et Michaël.

Au bout de vingt deux minutes, la sanction arrivait logiquement avec un centre tir devant le but prolongé au fond des filets par l’attaquant Mehunois qui était certes en position de hors-jeu sur ce coup-là.

A 1-0, les Eglantiers tentaient de réagir et se mettaient enfin à jouer et à poser le ballon. C’est d’ailleurs sur une belle action collective que Ghalil décochait une superbe frappe sous la barre, des vint cinq mètres (1-1, 35e).

Juste après cette égalisation, nouveau flottement dans l’arrière-garde vierzonnaise puisque, sur un ballon bêtement perdu par Baptiste plein axe, Edouard perdait le duel avec l’attaquant, Simao sortait à contre-temps : résultat, balle piquée et barre transversale… On avait eu chaud mais, sur un long coup-franc excentré (près de quarante mètres de nos buts), Simao s’avançait trop pour anticiper le centre et se faisait piéger par une trajectoire aérienne et flottante qui terminait sous la barre (2-1, 38e).

De notre côté, quelques tentatives, quelques centres intéressants mais pas de réussite dans le dernier geste et pas de véritable occasion.

A noter que cette première période était déjà émaillée de quelques incidents ou attroupements à cause d’un excès d’engagement et d’un arbitrage trop laxiste, sans aucune autorité. Par ailleurs, le coach mehunois ne se privait pas de chambrer nos joueurs voire parfois de les invectiver en donnant malheureusement une très piètre image du rôle de l’éducateur qui est sensé canaliser ses joueurs et non les exciter en permanence et surtout ne pas vitupérer les joueurs adverses…

En seconde période, la domination était cette fois plutôt églantière. Par séquences, on voyait quelques enchaînements intéressants avec des une-deux, du jeu en une touche, des renversements de jeu. Mais cette volonté visiteuse de produire du jeu, trop sporadique, se heurtait à une multitude de fautes non sanctionnées ou même, parfois, d’agressions.

Les Eglantiers, qui manquent encore de maturité, sont tombés dans le panneau de la provocation d’autant que, pour certains, ils multipliaient les risques de prendre des coups en gardant trop inutilement leur ballon…

Vers la 70e minute de jeu, Yacouba remettait Morgan, qui était entré milieu droit, à un poste de défenseur central, ce qui permettait de monter Baptiste d’un cran. La distribution du jeu s’en ressentait et sur quatre actions bien construites, on se créait quatre situations très chaudes par l’intermédiaire de Valentin (sur le poteau) d’Hasni (deux fois) et de Laurent avec parfois des gros loupés à l’arrivée de Hasni et Laurent, par excès de précipitation.

Les minutes défilaient et les agressions se multipliaient. Les locaux écopaient d’un carton rouge logique (78e). Nous aussi, on tombait dans l’énervement et Ghalil se faisait à son tour logiquement exclure.

Néanmoins, on peut tout de même se demander comment les numéros 3, 10 et 13 de Mehun ont-ils pu terminer le match ???

Finalement, et malgré nos défauts, notre manque de lucidité et le déroulement très heurté de ce match, les Eglantiers arrachaient l’égalisation à la dernière minute suite à un centre poussé au fond par Hasni, probablement en position de hors-jeu, tout comme le premier but mehunois (89e, 2-2).

Le score de parité est assez logique sur l’ensemble du match mais les Sang et Or, qui paraissaient supérieurs sur le plan technique et collectif, peuvent nourrir de gros regrets.


Les enseignements du match sang et or :

 

Dans l’adversité, quand on se fait rentrer dedans et que l’intégrité physique des joueurs n’est plus protégée par l’arbitre, il faut savoir garder son sang-froid et surtout rester concentré sur son jeu (même si je sais que ça n’a rien d’évident). En jouant plus haut, plus simple, en exploitant davantage les espaces libres (sur les côtés et dans le dos de la défense), en faisant courir l’adversaire au lieu de rechercher le contact physique, les Sang et Or seraient revenus dans le match bien plus tôt et l’auraient probablement emporté. Les Mehunois, bien que bien regroupés défensivement en seconde période et ne procédant que par contres (une seule occasion de but mehunoise en seconde période), se seraient alors découragés même s’ils auraient eu du mal à terminer la rencontre avec le nombre règlementaire de joueurs (huit).

Ce match nul permet de sauver les meubles et d’être toujours en course pour la seconde phase qui doit être pour nous celle de la remontée en U 19 DHR, notre véritable niveau. Néanmoins, on a pu constater, avec Yakhouba, qu’il restait encore du travail sur le plan physique, technique, tactique et surtout mental…


Simao vient juste de dégager !

 

Le baromètre des Sang et Or :

Il faut être honnête. Autant sur les deux premiers matchs, presque tous nos joueurs étaient à féliciter, autant sur le plan du jeu, de l’état d’esprit et du fair-play, autant hier, à Mehun, face à une opposition plus relevée et dans un contexte tendu, la plupart sont passés à travers de leur match :

Simao : Malgré la domination locale, surtout en première période, il n’a pas beaucoup été inquiété. Mais Simao, comme bon nombre de ses coéquipiers, n’était pas dans un grand jour hier. Ainsi, il était trop avancé et appréciait mal la trajectoire d’un lointain coup franc qui faisait mouche (38e). De plus, des interventions et des prises de balle qui manquaient d’assurance.

Valentin : Un des Eglantiers les plus réguliers qui a fait son match, tant sur le plan défensif que sur le plan offensif. Encore un peu trop de laxisme sur certaines interventions et d’approximations techniques mais un match solide et volontaire dans l’ensemble.

Corentin : Toujours autant de hargne et de détermination, aussi bien défensivement qu’offensivement. Mais toujours une propension à sortir de son match pour des détails : doit donc gagner en self-control. A mieux terminé à son retour sur le terrain, après sa sortie.

Edouard : A réalisé un match globalement solide grâce à ses qualités physiques bien qu’il se soit fait bouger parfois. Un excès de brutalité en tout début de match sur un corner qui aurait pu coûter cher. Et un ou deux duels importants perdus, notamment suite à l’erreur de Baptiste. Match convenable néanmoins.

Baptiste : A un poste qui n’est pas le sien, Baptiste a été présent sur le plan de l’engagement. Même s’il a pris des risques inutiles qui auraient pu faire mal, en particulier sur ce ballon perdu, plein axe, juste avant la demi-heure de jeu, qui a terminé sur notre barre transversale. A bien orienté le jeu de l’équipe, une fois passé milieu de terrain…

Florian : Un ton au-dessous en première période avec pas assez de ballons récupérés et trop de ballons perdus. Une seconde période plus percutante dans l’impact physique et dans la tenue du ballon malgré encore quelques mauvais choix et quelques ballons trop portés.

Ahmet : Comme ses partenaires, Ahmet a perdu beaucoup trop de ballons, en particulier en première période où il a trop porté son ballon. Du mieux ensuite, notamment dans l’engagement et l’état d’esprit même si Ahmet doit être plus influent dans le jeu offensif de notre équipe. Victime d’une agression en seconde période. (« balayette »).

Michaël : Une première mi-temps discrète et insuffisante sur le plan défensif. Une seconde période bien meilleure puisqu’il a permis à l’équipe de mieux poser le jeu. Victime d’une agression en fin de partie… Vu ses qualités techniques, avec davantage d’implication et de détermination, Michaël doit devenir un des cadres de cette équipe.

Ghalil : Pas assez de travail défensif aux côtés de Florian en début de match. A lui aussi, comme d’autres partenaires, trop gardé son ballon. Un but magnifique à la demi-heure de jeu mais une expulsion stupide à dix minutes de la fin…

Laurent : N’a pas réussi son match contre son ancien club. Pas assez disponible, pas assez décisif, en particulier sur cette énorme balle de but en fin de match… Laurent est toujours aussi volontaire et ne doit pas se décourager.

Hasni : Prestation insuffisante car on attend beaucoup plus de lui. N’a pas su faire les bons déplacements pour bien exploiter sa vitesse. Secoué dans l’impact physique malgré de nombreuses fautes subies (qu’il ne sert à rien de réclamer lorsqu’elles ne sont pas sifflées). Deux occasions manquées en seconde mi-temps avant d’obtenir l’égalisation (malgré une position de hors-jeu)…

Himad : A plutôt bien dépanné à un poste de défenseur gauche qui n’est pas du tout le sien. Ensuite, sur un poste plus offensif (milieu gauche), pas assez disponible pour le porteur du ballon et dans l’utilisation de ce ballon, trop de temporisations et pas assez de jeu en première intention (comme la majorité de ses camarades). Trop dans le défi physique avec l’adversaire…

Morgan : A fait ce qu’il a pu à son entrée au poste de milieu gauche, a même adressé quelques bons ballons malgré là aussi, quelques pertes de balle évitables… Peu inquiété lorsqu’il est repassé défenseur en fin de match…

 

Ahmet cherche à éliminer son vis-à-vis

grâce à un contrôle orienté


Corentin tourne le dos à Florian

qui s'apprête à transmettre devant lui à Hasni


POUR SE PROCURER LE LIVRE DES 80 ANS...

Pour se procurer ce beau livre de plus de 210 pages, dont plus de 80 photos, au prix de 15 €, vous pouvez contacter Sylvie Martin au secrétariat, 0248710819 ou bien Renaud Tauzin au 0663928104.

Les personnes qui ont réservé et réglé le livre mais qui n'ont pas encore pu le retirer sont également priées de rentrer en contact avec Sylvie ou Renaud.

Merci et bonne lecture à tous.



DÉCÈS DE GILLES TAILLANDIER

Nous venons d'apprendre le décès de Gilles TAILLANDIER (semaine du 20 au 27/09/15) qui a été longtemps Dirigeant à l'EGLANTINE . 

Que la famille accepte nos plus sincères condoléances ...