EGLANTINE VIERZON FOOTBALL : site officiel du club de foot de VIERZON - footeo

1/2 Finale Coupe Pichonnat: EV1-ent.StGerm/JBN

Texte: Renaud TAUZIN.

Mise en page: MR

Eglantine Vierzon/ Saint-Germain-JBN,

demi-finale coupe Pichonnat

La Fiche Technique :

L’Eglantine Vierzon bat l’Entente St-Germ/JBN 4-0. 150 spectateurs environ. Mi-temps : 1-0.

Un avertissement à Eymeric (55e ) pour une charge sur le gardien adverse.

Les Buts :

José 29e : A l’origine du premier but, un débordement côté gauche de Renaud suivi d’un centre pour José qui contrôle, enchaîne et frappe. Il voit sa frappe détournée dans son propre but par le défenseur central adverse.

Csc 53e : Sur un corner de Renaud, le défenseur, pressé à quelques mètres de sa ligne de but, pousse le cuir au fond des filets pour un second but « cadeau ».

Eymeric 79e : Damien A. s’échappe côté gauche et transmet un ballon aérien à Eymeric. Le gardien berruyer, de manière hasardeuse, vient à la rencontre d’Eymeric qui le devance de la tête. Le ballon vient mourir tout doucement au fond des filets.

Quentin 85e : Du côté gauche, bien servi par Karim, Damien A. délivre un bon centre à Quentin qui décoche une belle frappe du plat du pied, pure, en une touche, sous la barre.

L’équipe rouge et jaune :

 

Pour ce match, il a fallu faire des choix délicats que certains n’ont pas forcément bien acceptés. Je précise à ce propos qu’une multitude de paramètres entre en ligne de compte pour arrêter une composition : état d’esprit, état de forme, assiduité aux entraînements, qualités au poste, polyvalence, relation entre les joueurs sur le terrain, environnement du match, dispositif retenu, raisons tactiques et stratégiques… Chaque paramètre pèse de manière différente d’un match à l’autre et c’est pourquoi il n’existe pas vraiment de place de titulaires indiscutables. Par conséquent, il faut considérer ces choix avec beaucoup de recul et de modération, savoir aussi se remettre en question et toujours s’efforcer de faire passer le collectif avant son propre cas personnel sachant que rien n’est jamais acquis ni définitif. La vérité d’un match n’est pas forcément celle du match d’après…

Jeffrey Da Horta, Guillaume Lavisse et Renan Hautière occupaient les « mauvaises » places, celles de 15e, 16e et 17e. Mais ils auront très probablement leur pierre à apporter à l’édifice, dans les semaines à venir et postuleront à une place dans le groupe, pour la finale.

Thomas gardait les buts, la défense ne changeait pas par rapport au match de Montlouis : Cédric à droite, Jérémy à gauche, Malick et Adrien dans l’axe, Karim et Morgan officiaient comme milieux défensifs. Devant eux, Eymeric évoluait dans l’axe, dans un rôle de 8-10. Quentin et Renaud débutaient sur les positions excentrées tandis que José effectuait son retour à la pointe de l’attaque. Sur le banc figuraient Florentin et les « deux » Damien.

Le film et les clés du match des Rouge et Jaune :

 

Nous avons réalisé une entame extrêmement poussive. Surpris par le 4-5-1 adverse (qui alternait entre un 4-1-4-1, un 4-3-2-1 ou un 4-2-3-1) alors qu’on s’était préparé à affronter un 4-4-2 avec un milieu en losange, on n’a pas réussi à se libérer de la pression qui entourait ce match avec pour enjeu une place en finale. Les joueurs ont évolué avec le frein à main, se sont faits trop bouger physiquement dans les duels, se sont englués dans l’axe au lieu d’utiliser la largeur et les côtés comme cela leur avait été demandé.

Bien que nous soyons rapidement revenus à notre 4-3-3 habituel (Quentin a fait les frais du changement d’organisation), cette équipe de Saint-Germain/JBN, et en particulier son épine dorsale 5-6-9-10, nous a posé pas mal de problèmes en nous pressant haut dans notre moitié de terrain avec une grosse densité au milieu. Nous n’avons pas su répondre et poser notre jeu sans être vraiment mis en danger pour autant. Les rares situations nettes d’ouvrir la marque furent d’ailleurs à notre avantage.

Dans ces conditions, on savait que l’équipe qui ouvrirait la marque allait prendre une certaine option sur la victoire et la qualification. On a réussi à le faire à la demi-heure de jeu après un bon travail de Renaud côté gauche, conclu avec réussite par José, avec le concours d’un défenseur adverse. A noter qu’un penalty aurait pu être sifflé pour chaque équipe, en première période.

L’ouverture du score ne nous a pas rendus plus sereins et dominateurs pour autant.

Après cette première mi-temps plus que laborieuse, on a de nouveau profité de la malchance du défenseur adverse qui prolongeait dans son propre but un corner en notre faveur.

A 2-0, les visiteurs se trouvaient de moins en moins bien et Thomas passait un après-midi relativement tranquille. Enfin libérés et face à des visiteurs démobilisés et courts physiquement, on faisait courir le ballon dans le dernier quart d’heure. Deux nouveaux buts récompensaient nos efforts avec deux mouvements partis côtés gauche et deux bons services de Damien Alves, concrétisés respectivement par Eymeric et Quentin.

Durant les deux derniers matchs de championnat, malgré des prestations assez convaincantes dans le contenu, la réussite nous fuyait. A l’opposé, samedi, malgré un contenu et un fond de jeu insuffisants, on a eu cette réussite face à une équipe qui avait des arguments mais qui alignait plusieurs U 17 (joueurs nés en 1994). On retiendra notre qualification, les encouragements des U 17 après leur qualification obtenue de manière plus brillante que la nôtre, la plus-value apportée par notre banc de touche et la joie d’après-match. Il nous reste huit petites semaines pour construire un vrai groupe soudé et capable de rivaliser avec la DH du Bourges 18, le samedi 11 juin, à Brouhot. Nos joueurs devront s’investir à l’entraînement et se servir des matchs de championnat pour préparer au mieux cette finale ainsi que, par la même occasion, la saison prochaine. Cette fois, contrairement à la demi-finale, la pression sera davantage sur le Bourges 18, détenteur du trophée, favori naturel et logique de cette finale.

Le baromètre des Rouge et Jaune :

 

Thomas : N’a pas eu grand-chose à faire mais s’est imposé avec sang-froid sur les rares ballons « chauds » à négocier, y compris dans le jeu aérien, sur les coups de pied arrêtés (corners et coup francs).

Cédric : Un match très solide. Rarement pris en défaut défensivement. Moins en vue que d’habitude sur le plan offensif.

Jérémy : Encore un peu « long à la détente », parfois. Mais lui aussi rarement pris de court, assez sûr et vigilant. Blessure au poignet à un quart d’heure de la fin.

Malick : Un gros match où il a su imposer sa puissance et sa vitesse et mis sous l’éteignoir l’avant-centre adverse qui avait pourtant de la qualité.

Adrien : Un match assez sûr avec beaucoup de présence. Une erreur qui aurait pu coûter cher dans notre surface. Etat d’esprit toujours en progrès. A confirmer.

Karim : Méconnaissable en première période où il a peu pesé physiquement, à la récupération, à un poste de milieu défensif. S’est un peu mieux situé un petit cran plus haut en seconde période et a terminé beaucoup plus à son aise à un poste inhabituel de latéral gauche.

Morgan : Toujours autant d’activité dans le terrain couvert et la présence athlétique. A parfois peiné à se situer, faute de communication suffisante avec les partenaires. Pas souvent pris en défaut par le 10 adverse même s’il lui a laissé un peu trop de libertés.

Quentin : N’a pas pu s’exprimer longtemps (sorti à la 17e, sur le changement de dispositif). Mais a eu le grand mérite de ne pas se décourager et de rester positif. Etat d’esprit récompensé par un bien joli but en fin de match.

Eymeric : Comme beaucoup de ses partenaires, en manque de repères, a quand-même réussi à percuter, par moments. Une grosse balle de 2-0, juste avant la pause (tir contré par le gardien adverse). De la tonicité en seconde période et un but qui a mis un terme aux espoirs adverses.

José : A touché peu de ballons en début de match, a manqué de percussion, sauf à une ou deux reprises. En réussite sur le premier but… Une action individuelle de « classe » en fin de match ponctuée par un tir sur la barre alors que Renaud était seul au centre, en position idéale…

Renaud : Un des rares, avec Eymeric et José, à apporter du danger. A l’origine du premier but. Juste avant, un coup de tête repoussé devant sa ligne de but par un défenseur adverse (20e). Beaucoup plus discret en seconde période. N’a pas assez travaillé défensivement, en particulier dans l’axe du terrain.

Damien C. : Entré tôt en jeu (17e). De l’activité et un assez bon placement, dans les tâches défensives. Des intentions mais du déchet sur le plan offensif.

Florentin : Une assez bonne rentrée en jeu en début de seconde période. A solidifié le milieu et la récupération. Assez précis dans ses transmissions. « Flo » doit maintenant enchaîner les bonnes prestations avec plus de régularité.

Damien A. : S’est bien montré d’abord sur le côté droit, souvent recherché par ses partenaires malgré un peu trop de déchet dans les transmissions, a terminé fort sur le côté gauche avec deux passes décisives. Bon état d’esprit. Progrès à confirmer.

Le Programme de la semaine :

 

Anticipant la décompression due à la qualification et aux vacances scolaires, prenant en compte certaines absences et blessures et surtout le calendrier (on sort d’une série de sept matchs consécutifs !), on allège le programme pour cette première semaine de vacances avec une seule séance, ce vendredi 22 avril, à 19h00 à l’EV ( partie technique devant le but et petits jeux : venez nombreux !). Ceux qui veulent continuer de « taper dedans » sont invités à se rapprocher de Momo et des séances seniors (mardi à Labras, jeudi à Brouhot ou Labras).

La seconde semaine de vacances sera plus fournie avec deux ou trois séances et, peut-être, une opposition ou un match amical en fin de semaine (à confirmer). Je compte sur l’implication de l’ensemble du groupe U 18-U 19 sans exception, et même de quelques éléments prometteurs U 17 (en collaboration avec Mathieu Béguin), du 22 avril au 11 juin inclus.

POUR SE PROCURER LE LIVRE DES 80 ANS...

Pour se procurer ce beau livre de plus de 210 pages, dont plus de 80 photos, au prix de 15 €, vous pouvez contacter Sylvie Martin au secrétariat, 0248710819 ou bien Renaud Tauzin au 0663928104.

Les personnes qui ont réservé et réglé le livre mais qui n'ont pas encore pu le retirer sont également priées de rentrer en contact avec Sylvie ou Renaud.

Merci et bonne lecture à tous.



DÉCÈS DE GILLES TAILLANDIER

Nous venons d'apprendre le décès de Gilles TAILLANDIER (semaine du 20 au 27/09/15) qui a été longtemps Dirigeant à l'EGLANTINE . 

Que la famille accepte nos plus sincères condoléances ...