La VICTOIRE a souri aux plus entreprenants ... EV (0)-St Amand (2)

7 juin 2014 - 23:14

...

 

Mais ça ! C'était avant ...

 

 

LE BERRY REPUBLICAIN (éditions de samedi 07 et dimanche 08/06/2014)

La quatrième de suite pour Saint-Amand, face à l’Églantine absente depuis trois ans

Gilles de Oliveira et Ali Ahamada se sont déjà croisés en Coupe du Cher l’an dernier, Saint-Amand l’avait emporté. Les deux clubs s’affrontaient alors aussi en DH et se connaissent très bien puisqu’ils sont régulièrement opposés.? - archives Arnaud Hervé

L’AS Saint-Amand (DH), tenante du titre, affronte l’Églantine Vierzon (DHR) en finale de Coupe du Cher, ce soir, à 20 heures, au stade Rimbault de Bourges. Les deux clubs sont sur des dynamiques inversées.

Tenant du titre et quatrième finale de Coupe du Cher de suite, la performance saint-amandoise mérite d'être relevée. « Oui, c'est bien, apprécie Olivier Gilardin, le coach de l'Assa. Et c'est aussi la deuxième fois de suite qu'on va en finale avec nos U19 (lire ci-dessous, NDRL). »

Face à eux, l'Églantine Vierzon fait son retour après trois ans sans atteindre la finale départementale. « Je suis au club depuis six ans et on a gagné deux fois lors de mes deux premières saisons », rappelle Mohamed Farhan, le technicien églantier.

Si l'ASSA évolue en DH (12 e, 52 points), elle est actuellement relégable et n'a plus son destin en main. Une dynamique qui les enverrait un échelon plus bas la saison prochaine. « C'est compliqué, confirme Olivier Gilardin. De toute façon, on joue chaque match comme des finales depuis janvier. » Pas sûr que ce soit suffisant pour autant.

Farhan : « Avantage psychologique » 

Au contraire de la troupe de Mohamed Farhan qui vient d'assurer sa remontée en DH, un an après l'avoir quittée.

« C'est vrai que si on n'avait pas déjà obtenu notre montée en DH, on aurait sûrement la tête à la semaine prochaine, estime ainsi l'entraîneur vierzonnais. Au niveau psychologique, on peut avoir un petit avantage dans ce contexte mais le match se joue à partir de 20 heures. À cette heure-là, on n'aura plus d'avantage. Le meilleur va gagner. »

Les techniciens ont coutume de dire que les compétitions jouées en parallèle du championnat sont une autre histoire. Elles permettent de sauver une mauvaise saison ou de la rendre encore plus glorieuse. « On aimerait la cerise sur le gâteau comme on dit », s'est ainsi amusé Mohamed Farhan. Métaphore identique chez son confrère du Boischaut. « Si la coupe est la cerise, pour nous, le gâteau est difficile à manger compte tenu des événements. »

Enfin, les deux équipes se connaissent très bien. C'est le jeu d'une finale de Coupe du Cher. Entraîneurs, joueurs, dirigeants sont habitués à se croiser chaque saison.

Gilardin : « On les bat à chaque fois » 

« On joue souvent contre eux, en coupes, en championnat l'an dernier, valide le boss saint-amandois qui assure vouloir en terminer avec son intérim au poste d'entraîneur en fin de saison. Peut-être qu'on va se croiser en fin de saison mais il n'y a aucune animosité entre les deux clubs. Peut-être a-t-on un petit avantage psychologique parce que, chaque fois, on les bat. »

Son confrère vierzonnais ne nie pas souffrir contre l'Assa depuis plusieurs années. « Ils sont favoris, ils cherchent leur troisième victoire de suite, ils ont l'expérience de ces finales, glisse-t-il. Je connais la plupart des joueurs, je suis le foot dans le département et leur évolution. Burguin est un très bon gardien, De Oliveira est costaud au milieu, serein et technique. Auguin est le révélateur de cette équipe et Domingos représente un danger quelle que soit sa position. »

Le coach vierzonnais ne devrait donc pas être trop perturbé par la composition adverse de départ. Ni son homologue. Le résultat se jouera ailleurs. Probablement sur la dynamique des clubs, donc la confiance sur le terrain et l'esprit d'initiative.

Les équipes 

BOURGES (Stade Jacques-Rimbault). Ce soir à 20 heures, l'AS Saint-Amand (12 e de DH) affronte l'Églantine Vierzon (2 e de DHR).

AS Saint-Amand. Burguin (g.), Boubat (g.), Pierre, V. et Th. Pitalot, Vaisson, C. Mercier, M. Lhéritier, Tapsoba, De Oliveira, Auguin, Domingos, Dumont, Chanut, Cagnot, Sinacer. Entr. : O. Gilardin.

Églantine Vierzon. Bourdier, Allio, Ndongala, Habboucha, Lessedjina, Diop, Rocher, Ahamada, R. Farhan, Charbonnel, Boteko, Smaïl, Makani, Fuatysia, Alves, Diagne. Entr. : M. Farhan.

Jonas Pouclet

Au terme d’une finale peu passionnante, Saint-Amand a battu l’Églantine (2-0)

 

Victor Pitalot ouvre ici le score pour Saint-Amand, alors que l’Églantine a raté trois grosses occasions juste avant. Chanut a marqué le second but.? - photo olivier martin

Victorieux en seniors et U19 pour la deuxième fois consécutive, Saint-Amand réalise une sorte de double-double, cher aux basketteurs. L’Églantine a raté trop d’occasions en première période pour ne pas se mordre les doigts.

Deux doublés seniors - U19 deux années consécutives, l'AS Saint-Amand réalise donc une sorte de double-double en Coupe du Cher. Et détient aussi le trophée pour la troisième année de suite.

Hier soir, au stade Rimbault de Bourges, les Saint-Amandois ont d'abord été bousculés dans le jeu avant de se montrer réalistes pour empocher la mise.

Charbonnel mange 
la feuille 

Farhan gagnait le premier duel important face à Vaisson et se faisait contrer, angle fermé, par Burguin (3 e). Dans la foulée, Mercier, blessé, laissait sa place à Cagnot et Gilardin conservait son 3-5-2 en modifiant les hommes et faisant reculer Gilardin en défense centrale et Pierre à droite.

L'Églantine se montrait encore dangereuse par Charbonnel, lancé en profondeur mais stoppé par Pierre (11 e) dans la surface. Puis Makani se présentait face à Burguin et le portier saint-amandois gagnait encore son duel (13 e). Le même Makani filait encore défier Burguin et touchait le poteau. Charbonnel récupérait, seul à 8 mètres et envoyait le ballon au-dessus (16 e). L'Églantine allait le regretter.

Dans la foulée, en effet, Domingos était contré par Allio dans la surface et Victor Pitalot avait suivi. Son plat du pied faisait mouche (1-0, 18 e).

Le reste de la première période était plus neutre et sans grand intérêt footballistique. La seconde n'élevait pas le niveau, les joueurs se montraient trop peu entreprenants pour emballer le match.

Au fil du temps, Saint-Amand prenait un léger ascendant en se montrant plus tranchant balle au pied. Domingos frappait un bon coup franc de 45 mètres excentré mais Bourdier s'en dépatouillait bien. Puis, Cagnot débordait côté gauche avant de centrer devant le but. Chanut, juste entré, se montrait plus prompt et doublait la mise (2-0, 81 e).

Troisième titre d'affilée 
pour l'ASSA 

Saint-Amand remportait ainsi sa troisième Coupe du Cher de suite. Une semaine avant de jouer son maintien en DH contre Avoine, le club d'Olivier Boubat peut savourer la performance.

églantine vierzon 0 - as saint-amand 2 

BOURGES (Stade Jacques-Rimbault). Mi-temps : 0-1. Arbitres : M. Pire, assisté de MM. Costa Jeronimo et Lavrat. Environ 500 spectateurs

Buts. V. Pitalot (18 e), Chanut (81 e)

Avertissements. Rocher (42 e), Allio (84 e) à l'Églantine ; Cagnot (58 e) à l'Assa.

Églantine Vierzon. Bourdier - Allio, Ndongala, Habboucha, Lessedjina (cap.) - Diop, Charbonnel (Smaïl, 59 e), Rocher, Ahamada (Fuatuyisa, 63 e), Makani - Farhan. Boteko, Diagne, Alves. Entraîneur : Mohamed Farhan.

AS Saint-Amand. Burguin - Lhéritier, Vaisson, Mercier (Cagnot, 8 e) - Tapsoba, De Oliveira, Auguin (cap.), Pierre, V. Pitalot - Domingos, Th. Pitalot (Dumont, 61 e, Chanut 72 e). Sinacer, Boubat. Entraîneur : Marc Devallières et Olivier Gilardin.

as saint-amand

Marc Devallières. « Ça a été compliqué de perdre un joueur rapidement sur blessure (Mercier à la 8 e, NDLR) , ça va encore nous handicaper pour la semaine prochaine contre Avoine où on jouera une autre finale en espérant que ça finisse aussi bien. Je félicite Vierzon qui nous a créé beaucoup de soucis. On a la chance de marquer avant eux. Je remercie Olivier (Gilardin) de m'avoir fait confiance en me confiant l'équipe cette semaine. »

Olivier Boubat. « Bien sûr (il est content, NDRL). C'est important et historique pour le club. C'est bien, c'est beau ce qu'on fait (la troisième victoire de suite, NDLR). Mais l'important c'est la semaine prochaine. On n'a pas une équipe à descendre, c'est du gâchis, mais on rame depuis janvier. »

églantine vierzon

Mohamed Farhan. « Ça se joue souvent sur des détails et on a l'action pour ouvrir le score avec Charbonnel face au but vide qui tire dans les nuages. Sur la même action, Domingos est contré et Pitalot est présent sur le deuxième ballon et ne la rate pas. À 1-0 pour eux ensuite, on a déjoué. »

Rached Aït Slimane. « Pour gagner un match il faut marquer des buts. On a manqué de lucidité sur deux occasions franches. C'était une finale serrée, les gars ont tout donné, je les félicite. La saison est très largement satisfaisante avec notre montée en DH et cette finale de Coupe du Cher. Il faut continuer sur la dynamique. »

Jonas Pouclet

Voir également

Commentaires

POUR SE PROCURER LE LIVRE DES 80 ANS...

Pour se procurer ce beau livre de plus de 210 pages, dont plus de 80 photos, au prix de 15 €, vous pouvez contacter Sylvie Martin au secrétariat, 0248710819 ou bien Renaud Tauzin au 0663928104.

Les personnes qui ont réservé et réglé le livre mais qui n'ont pas encore pu le retirer sont également priées de rentrer en contact avec Sylvie ou Renaud.

Merci et bonne lecture à tous.



DÉCÈS DE GILLES TAILLANDIER

Nous venons d'apprendre le décès de Gilles TAILLANDIER (semaine du 20 au 27/09/15) qui a été longtemps Dirigeant à l'EGLANTINE . 

Que la famille accepte nos plus sincères condoléances ...